Lili se fait toujours gronder (l'histoire complète)

 
Lili se fait toujours gronder (l'histoire complète)
La prof' (bêtement): Et la leçon n'est pas apprise, c'est mal présenté et plein de faute... Mais tes parents ne te disent rien ? Lili: Si, justement, ils me grondent tout le temps... Comme vous ! Elle dit même que je t'empêche de travailler. Clara: Mais non, Lili, je t'assure... Viens, on va dans la cabane ! (Elles alla dans la cabane). Clara: On ne peut pas rester là toute la nuit. Tes parents vont s'inquiéter. Lili: Si je rentre en retard, ils oublieront de me demander mes notes ! Tu as de la chance avec tes parents... Les miens sont tout le temps de mauvaise humeur. J'arrive jamais à leur faire plaisir ! Clara: Mais ils t'aiment quand même ! Lili (dans sa tête): Mais on ne peut pas aimer quelq'un et le gronder sans arrêt... ! C'est ma faute... C'est sûrement vrai que je suis nulle et méchante puisqu'ils le disent... Mère de Max et Lili: Tu as encore traîné ! Et nous, on s'inquiète. Ah, tu nous fatigues ! Lili: Tu m'accuses tout de suite ! Tu ne m'écoutes pas ! Tu ne penses qu'à toi ! Tu ne dis jamais rien et là, pour dix minutes... Père de Max et Lili: Tes minutes, c'est plutôt une heure ! Mère de Max: Tu n'as vraiment aucun coeur ni aucune conscience ! Lili: Comment tu peux t'inquiéter pour quelqu'un qui a tant de défauts ? C'est dingue ! Père de Max et Lili: Et toi, comment peux-tu répondre si mal à ta mère ? Avec tout ce qu'on fait pour toi ! Lili (voix découlinente): Je n'ai rien demandé, moi ! Père de Max et Lili: Quel petit monstre ! T'en mériterais une ! Mère de Max et Lili: Ça suffit, Paul, pas de violence en plus ! Père de Max et Lili: C'est toi qui es violente ! Tu ne t'es pas entendue ! Mère de Max et Lili: Tu vois, en plus, tu nous fais fâcher les uns contre les autres. (Max vien tiré la couette de Lili). Lili: OUILLE !!! Arrêêête ! Mère de Max et Lili: Lili, arrête d'embêter ton frère ! Va plutôt te coiffer pour dîner... Tu ressembles à un vieux poireau, comme ça ! Lili: Ah bon... Euh... Tu ne veux pas que je mette la table ? Mère de Max et Lili: Non, non... Je vais le faire moi-même. Toi, tu oublies toujours quelque chose ! Lili: Comment vivre sous cette avalanche de reproches ! Max: Monde cruel ! (Dix minutes plus tard). Mère de Max et Lili: Lili, non seulement, tu ne mets pas la table mais tu oublies encore que c'est ton jour de nourrir Pluche ! Lili: Tu fais les choses à ma place et après tu me reproches de ne pas les faire ! Ce que je fais est toujours mal... Et quand c'est bien on n'en parle pas ! Mère de Max et Lili: Même Max, qui n'est pourtant pas un modèle, pense à nourrir Pluche. Toi, tu le laisserais mourrir de faim ! Lili: Vous me comparez toujours à Max, pour essayer de me fâcher avec lui ! D'abord, Pluche, on l'aime autant tous les deux ! Père de Max et Lili: Il n'y a pas une odeur de brûlé, là-haut ? Et voilà le travail... Signé Lili ! Lili: Ouh, là, là ! Je repassais mon caleçon. J'ai oublié le fer ! Mère de Max et Lili: Tu es vraiment une catastrophe, ma chérie ! Lili: Pourquoi tu m'appelle << ma chérie >> si je suis une catastrophe ? Pour m'empêcher de me défendre ? Mère de Max et Lili: Euh non... C'est que... Je t'aime de toute façon ! Lili: Si vous m'aimiez vraiment, vous m'aideriez à être moins nulle ! Mère de Max et Lili: Oui, mais comment ? Lili: En arrêtant de m'attraper de me critiquer, de me comparer à Max... Max: C'est ça, encore moi ! Lili: Vous ne voyez même pas que je suis triste et que je deviens comme vous dite : de plus en plus nulle ! *Snif* Mère de Max et Lili: Quoi ! On n'a jamais dit ça ! Lili: Et quand on se sent nul, on ne peut plus faire d'efforts et on fait tout mal exprès pour attirer l'attention, puisque vous ne voyez que ça ! (DRIINNG !!!). Popi: Bonjour, les enfants ! On passait par là. Oh là, là, j'ai l'impression qu'on tombe mal ! Père de Max et Lili: Non, non, tout va bien, c'est juste Lili qui fait sa crise... Rien de grave ! Lili (bêtement): Avec moi, ce n'est jamais grave, mais jamais bien non plus... Je suis la honte de la famille et personne ne m'aime ! Popi: Ce n'est pas vrai, tu es ma magic-Lili et je ne veux pas que tu sois triste ! Lili: Laisse, Popi, je suis un cas désespéré : nulle en classe, ici, partout ! Père de Max et Lili: Et nous sommes de mauvais parents qui ne comprennent jamais rien ! Popi: Moi, j'ai une idée, si tes parents sont d'accord. Bon, tu n'as rien oublié, tes affaires de classe, ta brosse à dents. Lili: J'ai tout pour trois jours. C'est super d'aller habiter chez vous. Mapi: C'est vrai, tu es contente ? Nous on est fous de joie de t'avoir un peu pour nous. Lili: Alors que papa et maman, on dirait qu'ils ne veulent plus de moi. Le monde esr mal fait ! Popi: Nous y voilà ! Mapi: Mais tes parents t'aiment. Ils sont un peu débordés et un peu maladroits, c'est ça le problème ! Lili: Peut-être mais, en toute cas, je ne suis pas la fille qu'ils auraient voulu avoir. Sinon ils ne me gronderaient pas autant ! Popi: Mais si... Bon, on en reparle plus tard. Tu m'as dit que tu avais du travail ? On s'y met ? Lili: Quoi, toi aussi Mapi, tu m'aides ? Mapi: Euh, oui, ça t'embête ? Lili: Ah non, c'est génial au contraire. Popi: Alors voyons voir ça... (Un peu plus tard). Lili: Le triangle équilatéral a trois cotés égaux... Fastoche ! J'ai tout compris. Popi: C'est tout ? Pas encore un petit problème, une petite leçon ? Lili: C'est génial avec vous, on dirait que vous vous amusez ! Avec les parents c'est la galère ! Popi: Parce que c'est tous les jours... Et des parents, ça se stresse toujours un peu pour l'avenir. Lili: Et le stress, c'est contagieux... Comme la confiance en soi ! (Lili va au salon). Lili: Et hop, un peu de télé ! Popi: Non, ma puce, pas de télé. Demain c'est une Lili pas fatiguée et sûre d'elle qui va à l'école ! Mapi: On va faire ton lit dans la chambre à côté de nous ça te va ? Lili: Super ! Tu vois, papa et maman, ils auraient dit : << Encore devant la télé, tu n'es bonne qu'à ça ! >> On regarde les albums de photo qaund papa était petit, oh oui, Popi ! Et là, il n'a pas l'air content, papa ! Mapi: Je lui avais interdit d'aller à la pêche ! Popi: On était sévères ! On n'expliquait pas pourquoi. Aujourd'hui, on laisse faire, mais après on s'énerve ! Là, c'est toi bébéb sur les épaules de ton papa ! Mapi: Tu étais leur premier enfant, tes parents n'étaient pas très sûrs d'eux. Avec Max, ils ont été plus... Relax ! Lili (voix fatigué): Relax Max ! Raconte-moi... Quand j'étais petite... (elle s'endor et le lendemain arriva). Lili: Devinez ! J'ai eu la meilleure note ! La maîtresse a demandé si mes parents étaient, enfin, plus sévères... Petit garçon (dans sa tête): Ils ont l'air de bien s'amuser, ils ont de la chance ! (Lili rentre chez c'est grand-parents et téléphone à sa mère). Lili: Allô, maman ? Écoute, j'ai deux formidables nouvelles ! Mère de Max et Lili: Attends, Lili ! Pluche s'est sauvé, on l'a cherché partout. C'est affreux ! Lili: Tu ne laisse même pas parler et, maintenant, j'ai trois bonnes nouvelles ! La 1ère : j'ai eu la meilleure note de la classe... La 2ème : Popi loue une grande voiture et nous emmène tous pique-niquer Dimanche au bord mer... La 3ème : Pluche vient d'arriver ici, tout seul ! Allô ! Maman ? Allô ! Allô ! Pluche: Ouaf ! Ouaf ! Lili: Allô ! Allô ! (Lili à racrocher). Lili: Mon Pluche, tu m'aimes un peu alors même si je t'oublie quelquefois ! (Arrivés à la mer...). Lili: On va se baigner ! Mère de Max et Lili: Non ! Elle est beaucoup trop froide ! Max: J'écrase n'importe qui aux ricochets ! Père de Max et Lili: Le pique-nique ! C'est vrai que tu es bon ! Lili aussi ! Lili: Mais c'est un compliment ou je rêve ! Lili: Moi, je vais me baigner ! Elle est bonne ; tu viens, Pluche ? Mère de Max et Lili: J'ai dit N-O-N ! On ne se baigne pas... Trop froid ! Lili: D'accord, d'accord ! Tu vois, on préfère quand tu interdis sans dire qu'on est nul ! Mapi: Et alors, personne n'a faim ? Mère de Max et Lili: Ah, ce qu'on est bien ! Lili: Si ! Max: Si ! Eh Popi, je pourrais aussi venir dormir chez vous ? Père de Max et Lili: Et, nous, on ne ferait pas un petit voyage tous les deux ? Lili: Oui ! Super ! Père de Max et Lili: Et Pluche, où est Pluche ? J'en étais sûr, vous l'avez laissé partir ! Max et Lili: Pourquoi nous spécialement ? Père de Max et Lili: Parce que, euh, il était avec vous... PLUUUCHE ! Il est vraiment parti, c'est malin ! Lili: PLUUUUCHE !!! Reviens... Tu ne peux pas me faire ça ! Max: Pluche... Il était rentré dans la voiture, c'était pas la peine de s'énerver... Père de Max et Lili: Ouf ! Et là, pardon ! Je suis encore loin de la perfection ! Lili: Pas besoin de parents parfaits ! Suffit qu'ils soient heureux... ! Max: Nous non plus, on n'est pas parfaits, hein, Pluchon !.
Etiquetas:
 
potame45
creado por: potame45

Califica esta imagen:

  • Actualmente 5.0/5 estrellas.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

1 Vota.


Compartir este Blingee

  • Facebook Facebook
  • Myspace Myspace
  • Twitter Twitter
  • Tumblr Tumblr
  • Pinterest Pinterest
  • Compartir este Blingee más...

Enlace de acceso directo a esta página:

 

Sellos de Blingee utilizados

Se ha usado 1 gráfico para crear esta foto "l'histoire" .
White Glitter
 
 

¿Deseas hacer un comentario?

Únete a Blingee (para una cuenta gratis),
Iniciar sesión (si ya eres miembro).

Nuestros socios:
FxGuru: Special Effects for Mobile Video