"Méprise" par moi gwendoline daguzé partie 3

 
"Méprise" par moi gwendoline daguzé  partie 3
Ouais c'est vrai Johanna a raison, fit Rosy. - Alors là le garage surtout pas, parce que si j'y vais et que je vois José tranquillement assis derrière son synthé alors qu'il m'a posé un lapin je serais capable de sortir ma paire de ciseaux et de lui couper tous ses cheveux ! s'exclama Bénédicte. Rien que l'idée d'être face à José la rendait furieuse. - Ouais ben vaut mieux pas que t'y ailles alors t'as raison, fit Rosy. Cathy revint avec le verre de jus d'orange de Bénédicte. - Merci. Cathy lui sourit et Hélène lui caressa le dos affectueusement. Les filles se soutenaient toujours doublement lorsque l'une d'elle avait une peine de cœur. Toutes savaient plus que bien que dans ces moments-là on avait besoin de gens qui comprenaient. Etre seule n'était jamais le meilleur choix, alors si l'une d'entre elles souffraient les autres faisaient bloc autour d'elle, c'était aussi simple que ça. C'était certainement la raison pour laquelle toutes celles qui un jour avaient décidé de partir étaient revenues. L'amitié qu'elles partageaient était unique et vraie, c'était une chance non donnée à tout le monde. Ajouter les garçons à cette équation en faisait une expérience indélébile et qui se poursuivrait certainement encore très longtemps. AU GARAGE : - Il commence à être vraiment long là le p'tit José, clama Sébastien en se passant les deux mains dans les cheveux et en les croisant derrière la tête. - Son escapade avec Bénédicte a dû être plus longue que prévue à mon avis, répondit Bruno en fouillant dans le tas de disquettes pour synthé que lui et José partageaient. - Pppfff ça met quand même pas trois heures pour déjeuner en amoureux, fit remarquer Olivier appuyé sur ses percussions qu'il ne jouait maintenant plus que sur quelques morceaux. - Non, répondit Christian en feignant d'examiner une de ses baguettes, mais ça peut mettre trois heures pour autre chose tout dépend comment on s'y prend. - Hey la commère, rétorqua Christophe en regardant Christian, ça ne nous concerne pas ce genre de trucs. - Ben écoute avec Olivier faut toujours lui faire un dessin j'étais pas aussi ignorant à son âge. Olivier ouvrit de grands yeux offusqués. - J'suis pas ignorant ça va merci ! - Heu, fit Etienne qui était assis sur le flipper les bras enroulés autour de sa basse, est-ce que je dois te rappeler que pas très loin de son âge, c'est-à-dire il n'y a pas si longtemps que ça, tu te faisais jeter par quasiment toutes les filles et que tu ne savais pas du tout y faire ? Alors que lui il s'en sort plutôt bien. Les rires fusèrent dans le garage. - On fait moins l'malin, fit Nicolas en levant son nez de sa guitare. - Avec vous j'peux jamais rien dire. Tout ce que vous allez gagner c'est que j'vais plus vous adresser la parole, j'parlerais plus qu'aux filles. - Oh il est vexé le Cricri, fit Etienne en riant. - Vexé ? Moi ? Pas du tout j'suis trop intelligent pour ça, alors là. - Oh attention les copains on a Einstein parmi nous, déclara Sébastien maintenant assis sur le canapé à côté de Christophe. - Ouais Einstein doublé de Nostradamus vu qu'il pense savoir exactement ce que Béné et José sont en train de faire, rajouta Olivier. Les garçons partirent dans un « oooohhhh » général. - Non mais là ça force définitivement au respect, fit Bruno sarcastique. De nouveaux éclats de rire retentirent. Christian regarda ses comparses avec mépris mais décida de ne rien dire. Peut-être allait il vraiment mettre sa ‘menace' à exécution. - Sérieusement José savait qu'on avait une deuxième série de répète'. Il est déjà pas v'nu ce matin, il aurait quand même pas fait ça et c'est pas le genre de Béné de l'empêcher d'assister aux répétitions, au contraire, fit Christophe. - Mmhh c'est vrai, répondit Etienne. - Ecoutez on va continuer sans lui même si c'est pas pratique. Il va bien finir par arriver notre latin lover ! fit Nicolas. - Il a plutôt intérêt, s'exclama Olivier en saisissant sa guitare. - J'ai une super idée. Bruno t'a qu'à mettre une main sur chaque synthé et essayer de suivre le rythme, fit Christian avec un petit sourire. - Essayer ? Tu veux dire qu'il a plutôt intérêt, fit Nicolas rentrant dans la blague. - Ah ah mega drôle. - Ah nous toujours, fit Christian avant d'en taper 5 avec Nicolas qui riait toujours. Chaque garçon se mit à son instrument et Christian demanda. - Bon on est prêts là ? Un « ouais » général retentit et le batteur fit claquer ses baguettes l'une contre l'autre en faisant. - Allez 1, 2 ... 1, 2, 3, 4.
Etiquetas:
 
thomasgw
creado por: thomasgw

Califica esta imagen:

  • Actualmente 4.2/5 estrellas.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

5 Votos.


Compartir este Blingee

  • Facebook Facebook
  • Myspace Myspace
  • Twitter Twitter
  • Tumblr Tumblr
  • Pinterest Pinterest
  • Compartir este Blingee más...

Enlace de acceso directo a esta página:

 

Sellos de Blingee utilizados

Se han usado 5 gráficos para crear esta foto "moi et mon ange 3".
BACKGROUND,.
benedicte et jose
c
gold glitter frame
frame ramka vintage a4l gold
 
 

Comentarios

poucelina02

poucelina02 dice:

hace 3062 days
josé est un tombeur la pauvre benedicte mais ils se remette toujours ensemble chapeau ma journaliste
Deleted_avatar

CATHERINE009B dice:

hace 3062 days
sublime et bien raconté

¿Deseas hacer un comentario?

Únete a Blingee (para una cuenta gratis),
Iniciar sesión (si ya eres miembro).

Nuestros socios:
FxGuru: Special Effects for Mobile Video